Chargement...
 

 

 

 

E-jumelages éducatifs francophones
du réseau Apréli@

 

Module de démarrage :
« Qui est qui ? »

 

Version :


carnet de voyage    Qui est qui ?    Ch 1    Ch 2    Ch 3    Ch 4    Ch 5    Ch 6    Ch 7    


Le module « Qui est qui ? » vous invite, enseignants et élèves, à briser la glace! Pour démarrer les échanges, travaillez sur ce module qui vous permet de faire connaissance et de vous familiariser avec la méthodologie des e-jumelages.

 

Notes:

  • Avant de commencer le travail avec les classes, les consignes de rédaction sont élaborées en concertation entre enseignants partenaires en se servant de cette fiche de travail comme base.
  • Au bas de cette page, vous trouverez des versions du chapitre qui vous permettront de l'imprimer ou d'y apporter les changements que vous désirez.
  • Tous les échanges de documents entre partenaires se font par courriel ou en utilisant un espace virtuel partagé, tel qu'une DropBox (https://www.dropbox.com )

Objectif

Apprendre à connaître la classe partenaire en associant une image et un texte (courrier).

Production finale

A la fin de ce chapitre

  • composeront un document électronique présentant la classe partenaire. Ce document associera les photos des élèves à un court paragraphe les présentant
  • produiront un tableau d'affichage pour leur classe présentant les partenaires de la classe, photos et textes. Ce travail d'affichage pourra être photographié numériquement
  • inviteront les parents et la communauté de l’école à découvrir leurs partenaires (exposition, réunion festive…)

Détails

Pour réaliser ce chapitre, les élèves suivront la démarche décrite plus bas pour associer les textes aux photos.

Il s’agit d’une activité ludique qui permet aux élèves de commencer à découvrir leurs partenaires. Elle doit donc se réaliser rapidement et permettre de démarrer le chapitre 1 : La classe et l'école de nos partenaires.

 

Objectifs pédagogiques

  • Généraux

Les élèves apprennent à développer la précision dans l’expression écrite pour un public réel

  • Spécifiques

Les élèves pourront :

  • apprendre à travailler collaborativement
  • améliorer leurs compétences en matière d’expression écrite
  • apprendre à se présenter convenablement
  • Locaux (pour intégrer le travail sur le chapitre dans les programmes scolaires nationaux)

    • matières scolaires visées (à remplir par les enseignants)

  •  
  • objectifs pédagogiques (à remplir par les enseignants)
  •  
  • Informatiques
  • déposer ses documents et accéder aux documents envoyés par les partenaires
  • prendre une photo numérique.

 

Étapes de la production

1. Travail de préparation à l’envoi des textes et des images :

  • Séance de photo

Prenez des photos à l’aide d’un appareil photo numérique (format .jpg ou .png. ou .jpeg).


  • Essayez de faire de sorte que la photo reflète les individualités culturelles du pays ainsi que l’individualité des enfants
  • Reflétez si possible les cultures vestimentaires des ethnies de l’école. Avant le démarrage de la fiche, faites un travail de sensibilisation des familles. Associez la communauté. Vous pouvez, si vous le souhaitez, établir un lien vers une fiche sur les ethnies en utilisant des photos – collage.
  • Au besoin, renforcez vos compétences techniques en matière de prise de photo (cadrage, lumière, etc.) et en matière de manipulation des photos dans un environnement numérique.
  • Décidez de qui va prendre les photos : l’enseignant ? un ou des élève(s) ? un membre de la communauté ?
  • Pour des raisons de commodité et de rapidité, il est conseillé de photographier les élèves en petits groupes (3 ou 4 élèves).

Exemple :

Pour une classe de 28 élèves photographiés par groupes de 4 élèves, cela donne 7 photos et 7 documents textes ; chaque document-texte est constitué de 4 descriptions individuelles.

 

  • Prenez les photos.
  • Visualisez les photos pour vérifier que les photos correspondent bien aux descriptions (toute la classe ou en petit groupes) : cette étape constitue un moment fort pour vérifier aussi la qualité de la photo. Cette phase est un travail d’évaluation par les pairs et elle est suivie par une phase d’autocorrection par chaque élève pour améliorer et finaliser sa présentation.

  • Travail sur le texte de la présentation individuelle

 

Chaque élève rédige un petit texte pour se présenter, en y intégrant des indices visuels présents sur la photo (traits physiques, habillement, accessoire(s), environnement...) ainsi que des éléments de contexte culturel.

a. Production du texte pour donner les éléments culturels porteurs

  • Décidez des compétences de production écrites à remplir.
  • Trouvez des textes dans l’esprit de la production souhaitée et les compétences visées. On peut partir des textes de Amy et de Alex donnés en exemple ci-dessous :

Exemples

Élève de la Classe A :

Je m’appelle Amy, j’ai 10 ans. Je suis grande et très élancée, au point qu’on me surnomme la « princesse peule ». Je suis pourtant gourmande et je suis friande de poisson, surtout le thiof ! Je porte des tresses et j’aime y attacher des cauris. Mon moment préféré de la journée, c’est quand, à mon retour de l’école, je m’offre une petite pause lecture sous le flamboyant de ma cour. J’adore aussi la danse et la musique, surtout le mbalax ; d’ailleurs, l’an dernier, à la fête de l’école, j’ai été élue « Meilleure danseuse Yousa ! »


Élève de la Classe B :

Je m’appelle Alex, j’ai 11 ans. J’ai le teint très clair et des taches de rousseur ; il faut dire que je suis un vrai Poil de carotte ! Je suis de taille moyenne et plutôt rond, genre chérubin (c’était mon surnom lorsque j’étais bébé). J’adore les crèmes glacées, surtout les Häagen-Dazs au Spéculoos. Mon moment préféré de la journée, c’est quand je rentre de l’école sur ma planche de skate, en rêvant au goûter qui m’attend à la maison! Ma planche de skate, c’est ma meilleure amie, on nous voit rarement l’un sans l’autre.

 

  • Faites une analyse du texte de façon à identifier définir le thème principal et les thèmes secondaires.
  • Écrivez ensemble avec les élèves une rédaction collective (l’enseignant ou un/des enfants écri(ven)t ce que les enfants lui dictent) ; guidez vos élèves par des questions en faisant des rapprochements avec les textes modèles en vous servant du travail d’analyse de l’étape précédente. L’écriture collective facilite et affine la compréhension de la tâche et des critères nécessaires pour produire le texte ; elle apporte une aide pour la production personnelle.
  • Cette phase sera à adapter à la réalité de la classe ; si vous avez déjà travaillé sur le thème de la « présentation individuelle », cet exercice servira de rappel. Il servira alors à consolider les acquis.
  • Conservez ce texte (au tableau, sur une affiche, dans l’espace réservé aux e-échanges, sur un ordinateur, sur une photo numérique, mais assurez-vous de la qualité de la photo) pour les séquences suivantes.

 

b. Vérification et validation du texte dans le contexte de la tâche qui veut que la classe partenaire puisse reconnaître la photo en lisant le texte

  • Pour la séquence suivant la rédaction collective, présentez 3 ou 4 photos/ images/dessins qui pourraient correspondre de près à la description de la rédaction collective. Les enfants doivent choisir la photo qui correspond le mieux au texte.
  • Vous et les enfants menez un travail de réflexion : Qu’est-ce qui a facilité le choix de la photo ? Pourquoi n’a-t-il pas été possible de lier le texte à certaines/toutes les photos ?
  • Demandez aux enfants de rédiger leurs descriptions individuelles et de les vérifier en regard de la photo.

Les rédactions sont terminées pour le moment.

 

Si vous avez pris les photos des élèves en petits groupes, regroupez les textes dans un seul document pour qu’ils correspondent aux groupes sur les photos. Enregistrez les textes en formats .odt ou .txt ou .rtf ou, à défaut, .doc ; merci d’éviter les .docx et de proscrire les .pdf.

Le rôle de l’enseignant(e) n’est pas de corriger les messages produits: il est important d’utiliser l’aller-retour entre les classes qui demanderont des clarifications au partenaire si besoin est.

 

  • Mise en ligne

Placez les fichiers écrits et les photos en ligne dans la DropBox pour que la classe partenaire puisse y accéder. N’hésitez pas à vous appuyer sur les compétences disponibles, y compris les compétences des élèves dans la classe, les compétences dans l’école, les compétences des parents et de la communauté.

 

2. Travail à effectuer à partir des documents reçus de l’école partenaire :

Quand la classe partenaire reçoit l’ensemble des textes et l’ensemble des photos, elle doit former les paires description/photos,

  • Séance de reconnaissance : jumeler la photo avec le texte

A la réception des documents numériques (textes et photos), téléchargez-les et décidez de la manière dont ils vont être utilisés dans la classe avant de les traiter.

a. Exemples de manières d’utiliser les textes et les images dans la classe :

  • Imprimez tous les textes en nombre suffisant pour en donner à chacun des enfants.
  • Numérotez les textes (avec des chiffres) et les photos (avec des lettres) et, s’il est possible d’utiliser un vidéoprojecteur, projetez plusieurs photos en même temps.
  • Les élèves lisent les textes et décident quelle photo correspond à chacun des textes en inscrivant la lettre de la photo à côté du texte.
  • Si l’activité de reconnaissance se mène en classe entière, il peut être commode d’éliminer les photos au fur et à mesure qu’elles sont identifiées pour faciliter et accélérer la tâche.

 

Note : Il est important de réfléchir
1. à la masse de lecture que l’on demandera aux élèves de faire. Lire 30 textes ou plus risque d’être très démotivant pour les élèves
2. à l’utilisation et au coût des ressources (papier et encre)

 

Variantes

a. Si vous ne disposez pas d’un ordinateur et d’un vidéoprojecteur dans votre classe, affichez les photos autour de la classe. Les enfants lisent les textes et identifient les photos, les décrochent du mur et les collent dans un espace réservé à cet effet au bas du texte imprimé.

b. Organisez les élèves en groupes de cinq ou six, répartissez les textes de présentation entre ces groupes. Chaque groupe n’a donc à reconnaître qu’un nombre réduit de paires photos/description. Les photos sont projetées comme précédemment et les groupes « réclament » les photos qui correspondent aux textes de leur groupe quand ils les identifient.

c. Si les élèves de la classe partenaire ont été photographiés en groupes, chaque groupe de la classe qui reçoit les messages et les photos travaille sur une photo de groupe et les messages associés.

  • Avant la leçon, regroupez les textes et les photos qui leur correspondent par collections de cinq ou six. Dans chaque collection ainsi formée, mélangez les textes et les photos.
  • Au cours de la séance, répartissez les enfants en groupes de 5 à 10 élèves*.
  • Donnez à chaque groupe d’élèves une des collections de textes et photos préparées à l’avance.
  • Demandez aux groupes de marier textes et photos (association d’une présentation individuelle et d’une photo).

d. S’il est possible d’utiliser un ordinateur dans la classe, l’enseignant peut préparer à l’avance des collections de, par exemple, paires de cinq ou six textes et photos. Pour chaque collection, il mélange ces textes et photos et les place dans un dossier numérique.

  • Les élèves viennent travailler par petits groupes de 2 ou 3 à l’ordinateur et insèrent chaque photo dans le document-texte qui lui correspond.
  • Il sera vraisemblablement nécessaire de fixer au préalable le temps dont disposeront les élèves pour effectuer l’activité de groupe et de les en informer. Cette durée devra être réaliste pour ne pas frustrer les élèves mais aussi pour s’assurer que tous les groupes seront en mesure de réussir le travail avant l’étape suivante.

 

Dans ces variantes, chaque groupe fera ainsi un travail différent et complémentaire.

La taille des groupes sera fonction de l’effectif de la classe. Par exemple :

La classe A compte 50 élèves, alors que la classe B compte 30 élèves. Pour les photos, les élèves de la classe A seront photographiés par groupes de 5 élèves ; les élèves de la classe B recevront donc 10 photos de groupes (avec les textes comportant les 5 descriptions associées). Les élèves de la classe B effectueront l’activité de reconnaissance en 10 groupes de 3 élèves. Inversement, les élèves de la classe B seront photographiés par groupes de 3 élèves et les élèves de la classe A recevront également 10 photos de groupes. Ils effectueront alors l’activité de reconnaissance en 10 groupes de 5 élèves. L’activité de reconnaissance sera de fait plus facile à effectuer par les élèves de la classe A (seulement 3 reconnaissances à effectuer au lieu de 5 pour la classe ; en revanche, l’organisation de l’activité est plus lourde pour cette classe, l’enseignant devant organiser le travail en groupe de 50 élèves, au lieu de 30 pour son partenaire.




3. Au cours de ce travail, résoudre les difficultés d’appariement de la photo avec le texte

Il est probable que les élèves

  • rencontreront des difficultés pour opérer l’appariement texte-photo et qu’ils auront besoin de clarifications.
  • voudront poser des questions sur les points de détails dans les textes ou sur les photos.

Ils vont donc devoir demander aux partenaires des informations complémentaires.

Selon la méthode de gestion de classe choisie pour l’appariement texte-photo, décidez de la manière dont les élèves vont demander les clarifications nécessaires, les mettre en commun et les envoyer à la classe partenaire. Va donc se mettre en place une dynamique d’échanges entre les classes-partenaires.

 

4. Apport de précisions :

  • La classe ou les groupes apportent les précisions souhaitées sur les photos et descriptions dont ils ont la responsabilité.
  • Les précisions sont envoyées aux partenaires numériquement par l’intermédiaire de la DropBox

5. Préparation du chapitre pour publication :

  • Chaque groupe fait un travail de collage réel ou informatique, établissant des paires de photos et textes correspondants. Au besoin, il ajoute les renseignements supplémentaires qu’il a reçus en retour de ses questions.
  • L’ensemble des documents est numérisé et envoyé aux partenaires

6. Validation des textes :

  • Les partenaires visualisent le travail reçu, proposent éventuellement des ajouts ou modifications et les renvoient.

 

7. A réception des corrections et modifications :

  • Les élèves terminent la réalisation du chapitre, qui est mis à disposition des partenaires
  • Ils affichent les photos et les textes se référant à leurs partenaires sur les murs de la classe.

Résultats attendus

Les productions finales sont disponibles :

  • L’introduction bien rédigée et bien présentée des membres de la classe partenaire, mise à disposition des partenaires.
  • Des affiches bien rédigées et bien présentées sur les murs de la classe

Évaluation

  • L’enseignant et les élèves font la revue des objectifs qui étaient fixés pour ce chapitre, décident si les objectifs ont été atteints et exposent comment ils le savent.
  • Ils considèrent ce qu’ils ont appris en réalisant ce chapitre, et comment ils pourraient démontrer ce qu’ils ont appris.

Outils technologiques

  • Appareil photo numérique – ou un téléphone portable qui prend des photos
  • Ordinateur connecté à Internet
  • Vidéoprojecteur (si possible)
  • Logiciel de traitement de texte
  • Imprimante

Soutien pour les enseignants

Les ressources suivantes proviennent d'autres sites de Ressources éducatives libres (REL) et offrent un soutien supplémentaire aux enseignants

Objectif Soutien apporté Ressources
Devenir un lecteur et un rédacteur critique - Aiider les élèves à mieux comprendre ce qu'ils lisent et à améliorer les textes qu'ils écrivent TESSA : Comment devenir un lecteur et un rédacteur critique
Organiser le travail de groupes - Organiser le travail de groupes TESSA Ressource-clé : Travailler en groupes dans la classe
Utiliser les nouvelles technologies - Utiliser les nouvelles technologies TESSA Ressource-clé : Utiliser les nouvelles technologies

 

 

 



 


 



 

Version permettant
d'imprimer le chapitre
Version permettant
de modifier le chapitre (MS Word)
Version permettant
de modifier le chapitre (Office Writer)
Image Chap-0_qui-est-qui_121022.pdf Image Chap-0_qui-est-qui_121022.doc Image Chap-0_qui-est-qui_121022.odt

 



 



Créé par genevieve. Dernière modification : Vendredi octobre 7, 2016 18:01:14 CEST par pierre.